Confidentialité

Communiqué de presse

© Théâtre des Petites Lanternes

  • YouTube - Black Circle
  • Facebook Basic Black
  • Instagram Basic Black

À travers les lignes

Estela López Solís et Camila Vásquez

Commissaire : Claudia Arana

Crédit photo : Emmanuelle Roberge

C’est avec grand plaisir que nous accueillons Claudia Arana comme commissaire invitée pour l'exposition d'art visuel de Rivières de Lumières cette année.  

​À propos de l'exposition

À travers les lignes est une exposition d’art visuel composée de documents reliés à des œuvres d’art, àdesartéfacts et à des actions performatives préalablement produits et exposés par deux artistes Latino-américaines, Estela López Solís et Camila Vásquez, toutes les deux basées au Québec.

 

Lors de la sélection des images et artéfacts pour cette exposition, avec les artistes, nous avons consulté les documents existants autour de leurs expositions processus et recherches. Dans cette exposition, la création artistique comme documentation signifie que les œuvres et les images ne sont pas seulement présentées comme des mémoires, mais comme des faits tangibles dans lesquels le sens et la puissance de leur travail se déploient dans des nouveaux contextes. 

 

Camila Vásquez - Les racines sont importantes

Le projet de Camila, Les racines sont importantes, établie le concept de racines tel des lignes courbes et complexes intégrées dans la nature, les animaux, les végétaux et l’activité humaine dans la première ferme certifiée biologique au Québec, la Ferme Sanders. Dans un système comprenant les gens, la technologie et la nature, son projet met de l’avant l’idée de l’agriculture durable tel un acte de résistance face au capitalisme et à l’agriculture industrielle, dommageables pour l’environnement.

Estela López Solís - Silences

Estela crée des pièces textiles brodées à la main, dont la matière première est constituée par des phrases recueillies lors de diverses conversations réalisées dans le cadre de Hantises et Tellement peur, deux actions performatives ayant eu lieu dans des contextes d’exposition. Dans son travail, le fil agit comme une structure de lignes dynamiques qui crée des mots et qui amplifie ainsi, les voix de ceux qui les ont énoncées. Ces mots et phrases ont été brodés ou cosussur des tissus délicats et vaporeux, créant des gestes sculpturaux à la fois subtils et résilients.

 

 

DATE:  à partir du jeudi 26 septembre

LIEU: Café général

74 rue Alexandre, Sherbrooke

HEURE: 8 - 16h 

PRIX: Gratuit

Vernissage

DATE : mercredi 25 septembre

LIEU: Café général

HEURE: 16h - 18h 

PRIX: Gratuit

Table ronde

Estela López Solís, Camila Vasquez et Claudia Arana seront en conversation avec la directrice artistique du Festival Latinarte, Mariza Rosales, lors de la Table Ronde Vues Transversales

 

DATE : jeudi 26 septembre

LIEU: Centre des arts de la scène

Jean-Besré

HEURE: 13h30 - 15h30 

PRIX: Gratuit mais réservation nécessaire

À propos des artistes

Estela López Ortís

Estela López Solís est née en 1978 au Mexique, où elle a étudié les arts visuels. Sa recherche artistique est interdisciplinaire et se centre sur la possibilité de dévoiler – sans les trahir –, des réalités intimes et secrètes qui nous relient avec les autres. Son travail a été soutenu par différentes institutions culturelles au Canada, en France et au Mexique (Conseil des arts et des lettres du Québec et Conseil des arts du Canada, entre autres). Ses dessins dialoguent avec des textes poétiques dans diverses publications, notamment dans le roman Wigrum de Daniel Canty (La Peuplade, Saguenay, 2011 et Talonbooks, Vancouver, 2013). Ses œuvres ont été diffusées au Mexique, au Québec, en France et aux Etats-Unis. Elles font partie de diverses collections publiques et privées. Estela López Solís vit et travaille dans la région des Cantons de l’Est, au Québec.

Camila Vasquez 

Camila Vásquez est une artiste en arts visuels multidisciplinaire, diplômée de la faculté des arts visuels au Chili (Santiago) et de la maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQÀM, en plus d’avoir participé à plusieurs formations de perfectionnement dans divers champs (art performance, danse contemporaine, chant, photographie, vidéo). Montréalaise de naissance, chilienne d’origine, actuellement, elle vit et travaille à la campagne  à Waterville avec ses 3 enfants et son mari. Son parcours inclut des événements et des expositions individuelles et collectives en Argentine, en Espagne, au Chili et au Québec. Engagée, elle est impliquée dans de nombreux projets collectifs et elle souhaite faire connaître l’art actuel au plus grand nombre de gens possible. Depuis 2015, elle se consacre principalement à des projets in situ et participatifs dans les Cantons de l’Est.

Claudia Arana 
Claudia Arana is a professional curator specializing in accessible, community-engaged projects. She studied Art Theory and Critical Thinking at the School of Visual Arts and Advanced Critique at the International Centre of Photography, both in New York. 
In Canada, she has established a unique curatorial practice, with work oriented to diverse socio-political spectrum in the Canadian context. In the past three years, she has worked with newcomer artists, artists of African American backgrounds and artists who identify as visible minorities, providing a viable and inclusive platform on behalf of government and non-profit organizations.