Confidentialité

Communiqué de presse

© Théâtre des Petites Lanternes

  • YouTube - Black Circle
  • Facebook Basic Black
  • Instagram Basic Black
Rechercher
  • Théâtre des Petites Lanternes

Une jasette avec le Festival Latinarte


Le Festival Latinarte débarque à Sherbrooke le jeudi 26 septembre pour une table ronde dans le cadre de Rivières de Lumières. Nous avons voulu en apprendre plus, alors, lors d'un voyage en autobus, nous avons jasé avec leur directrice artistique, Mariza Rosales Argonza. Mariza animera une table ronde qui permettra de faire un portrait sur la scène artistique latinoquébécoise.


Un aperçu du Festival Latinarte

Le festival LatinArte a fêté sa dixième année l’an dernier et sa onzième année se déroule en ce moment du 5 septembre au 30 octobre. C’est un festival multidisciplinaire qui est en constante évolution et qui présente chaque année une discipline et un pays à l’honneur. Cette année la thématique est la traversée dans toutes ces formes. La discipline à l’honneur est la musique et le pays le Mexique. On y retrouve aussi du cinéma, des arts visuels, entres autres. Ce festival est une vitrine pour les artistes latino qui vivent au Québec tout en gardant une grande ouverture d’esprit et de collaboration avec les autres cultures. Plusieurs projets sont en parallèle et l’un deux est un programme d’accompagnement et de tutorat pour les artistes des Amériques qui souhaitent approcher la technologie et faire des expérimentations numériques. Ce programme est offert par le CAC à des professionnels et c’est le festival LatinArte qui coordonne celui-ci en partenariat avec Mme Rosales Argonza et l’agence Topo. Ce festival qui est habituellement en septembre devrait migrer vers le moins d’octobre, car ce mois a été nommé : le mois de l’héritage culturelle latino-américain. Cette décision a été prise après une table de consultation, entre autres.


Qui est Mariza?!

Mme Rosales Argonza, est passée par plusieurs années de recherches et d’analyses dans le début de sa carrière avant de commencer à travailler comme commissaire d’exposition. Elle se concentre principalement sur les projets latino-québécois et sur les échanges interculturels et de la diversité. Elle travaille aussi sur des projets variés en co-création avec des artistes d’Amérique latine entre autres. Elle a aussi réalisé un doctorat en immigration concentré sur l’Amérique du Nord et plus particulièrement le Québec.


Et son parcours dans le domaine culturel ?

Au départ, elle a suivi une formation d’artiste à l’Université National du Mexique où elle a passé une grande partie de sa vie. Elle a ensuite travaillé sur des co-créations et créations avant de se passionner pour la formation et devenir professeure afin de partager avec les élèves sa passion. Elle complète aussi une maîtrise en histoire de l’art moderne et contemporain ainsi qu’un doctorat en sociologie de l’art. Une fois arrivée au Québec, elle décide de faire un post-doctorat en sociologie de l’art qu’elle termine en 2012 à l’UQAM. Elle travaille d’ailleurs dans leur centre de recherche spécialisé en art par la suite. En 2015, elle se lance comme travailleuse autonome pour la ville de Montréal, certains consulats et universités dont l’UQAM. Elle travaille aussi avec la communauté et commence à collaborer avec le Festival LatinArte en 2012. En 2018, elle devient directrice artistique du Festival LatinArte. Elle continue toujours à travailler pour la ville de Montréal et l’UQAM tout en occupant ce nouveau poste de direction. Elle travaille aussi comme médiatrice culturelle dans l’arrondissement Villeray-Parc extension, consultante à la maison de la culture de Pointe-Aux –Trembles et bien d’autres projet.


Est-ce que c’est sa première fois à Sherbrooke?

Comme individu Mme Rosales Argonza est déjà venu à Sherbrooke lors de Colloque et de congrès de recherche, par exemple à l’Université de Sherbrooke. Pour le festival LatinArte c’est la première fois à Sherbrooke et elle est très enthousiaste de ce partenariat qui a été développé par Kristelle Holliday la directrice générale et co-directrice artistique du Théâtre des Petites Lanternes.


Comment est-ce qu'ils ont fait la sélection des œuvres et artistes pour la table ronde de Rivières de Lumières?

Les artistes ont été sélectionnés grâce à l’inspiration que Kristelle Holliday à apporter au Festival LatinArte tout en s’inscrivant dans la continuité du projet de livre « Vues transversales ». Ce livre est un recueil comprenant les témoignages de nombreux artistes latino qui vivent au Québec et qui partagent leur expériences et contextes dans le milieu culturel et artistique. Il y aurait la possibilité d’ajouter de nouveaux témoignage venant des régions dans ce recueil.


Qu’elle est son plus grand désir pour cette table ronde?

Le plus grand souhait de Mme Rosales Argonza lors de cette table ronde est de tisser des liens et créer des ponts avec la communauté latino-québécoise de Sherbrooke afin de toujours continuer la lutte contre les frontières et les différences qui sont présentement un enjeu important dans la société. Elle souhaite aussi partager avec les citoyens les témoignages des personnes présentes à la Table ronde du jeudi 26 septembre à 13h30 au CASJB soit : Claudia Arana, Camila Vasquez, Estela López Solís et elle-même.